Bankoussou

Description 

La géographie religieuse Bembé est marquée par l’existence d’une rivière souterraine qui, partant des environs de Tsoumbou à l’Est de Mouyondzi, aboutirait aux chutes de Moukoukoulou. C’est sur son passage que se trouve la mare de la Lune et du Soleil où le célèbre Mwa Bukulu (magicien de guerre, maitre de la pluie et de l’eau) fut déposé après sa naissance et où il reçut les pouvoirs qui allaient faire de lui l’homme le plus prestigieux du pays Bembé. C’est sur le trajet de cette rivière que se trouvent les chutes de Bankoussou qui, comme celles de Moukoukoulou, sont un des hauts lieux des rituels Akisi. Cette rivière, lieu de circulation des esprits, est aussi un refuge pour les vivants (source: les naissances d’une société, espace et historicité chez les Beembé du Congo, Georges Dupré, 1985).

 

La chute de Bankoussou est située à environ 2 kilomètres de marche du village de Kimfikou, lui-même situé à 10 minutes de Mouyondzi. En langue Bembe, Bankoussou désigne un très bel oiseau. Le nom de la chute pourrait tenir son origine du fait que les habitants des villages riverains s’y rendent, depuis la nuit des temps, pour chasser les chauves-souris et cet oiseau.

 

Les chutes de Bankoussou avaient été mises en avant au milieu du XXe siècle, lorsqu’une unité de production française de chaux opérait dans la région. Le site était alors aménagé et servait de lieu de villégiature. Aujourd’hui, il est quasiment inconnu du public congolais.

Localisation
Bankoussou - 10 km de Mouyondzi

Activités

  • Randonnée de 2 kilomètres

  • Se baigner dans la piscine des chutes