Parc National de Conkouati-Douli

Description 

Érigé en août 1999, le Parc National de Conkouati-Douli inclut l’ancienne Réserve de faune de Conkouati, qui, recouvrait à sa création en 1980, près de 300 000 hectares. 

 

Limité au nord par la frontière gabonaise, au sud-ouest par l’océan, le parc s’étale sur 504 950 hectares, à cheval sur les districts de Madingo-Kayes et de Nzambi, dans le nord-ouest du département du Kouilou. Co-géré par l’ONG américaine Worldlife Conservation Society et les autorités congolaises, il comprend une partie terrestre, la plus vaste, avec une zone de protection intégrale “Ngongo”, et une réserve marine le long du littoral. De relief peu élevé, en dehors de quelques collines moutonnant jusqu’aux contreforts du Mayombe, le parc est sillonné de cours d’eau (Ngongo, Niambi et Noumbi), de lacs (Tchibenda, Tchivok) et d’une lagune de 2 400 hectares, l’une des plus grandes du pays. 

 

Compte tenu de sa situation géographique, il offre une diversité de milieux physiques : des savanes ouvertes en bordure de la forêt, une zone humide et divers types de forêts (denses humides, marécageuses, cotières, de moyenne altitude, mangrove). D’où la présence d’une flore riche et diversifiée. Le parc abrite quelque 3 000 personnes – principalement des Vili et des Loumbou – dont les villages sont concentrés le long des pistes et autour de la Lagune de Conkouati.

 

Localisation
Conkouati - 170 km de Pointe-Noire

Activités

  • Assister au nourrissage des chimpanzés

  • Découvrir l'embouchure du fleuve Kouilou

  • Naviguer en bateau sur le Kouilou

  • Voir les éléphants, buffles et autres animaux

© 2019 - Kiki Lawanda Photography & Travel

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône YouTube