Chute de Mourala

Description 

La chute de Mourala est une succession de cascades impressionnantes située sur la rivière Louesse, à 17 kilomètres de Mossendjo, dans le département du Niari. Elle a donné son nom à un village de 60 habitants créé dans les années 1990, suite au projet de construction d’un barrage initié par le Président Pascal Lissouba et abandonné après la guerre civile de 1997.

 

En 2006, lors de la municipalisation accélérée du Niari, de nouvelles études ont été menées pour la reprise du projet. Le potentiel hydroélectrique a alors été évalué à 80 MW et le coût de l’ouvrage estimé à 125 milliards de FCFA. La construction du barrage, lequel devrait s’inscrire dans un projet plus global d’interconnexion entre les réseaux électriques du Congo et du Gabon, était à l’époque prévue au plus tard pour 2020.

 

Pour accéder aux chutes, un rituel est pratiqué par les habitants du village ; ils invoquent la sirène et lui remettent des présents (un franc symbolique et du vin rouge). D’après les guides, la sirène serait susceptible de refuser la présence de certains visiteurs. Ceux-ci sont alors aspergés par une grande quantité d’eau capable de les entrainer vers une chute mortelle dans la rivière…

 

Enfin, sur le site, pouvons-nous constater que la nature reprend peu à peu ses droits sur un local abritant une mini-turbine qui, autrefois, produisait l’électricité pour une usine d’exploitation forestière voisine.

 

Localisation
Mourala - 17 km de Mossendjo

Activités

  • Contempler les chutes

  • Visiter le local abritant l'ancienne micro-turbine 

© 2019 - Kiki Lawanda Photography & Travel

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône YouTube